Bois et fôrets

En France métropolitaine, la biomasse agricole et forestière constitue le gisement énergétique le plus prometteur : les ressources sont abondantes et relativement bien réparties sur le territoire.

La ressource de biomasse lignocellulosique mobilisable pourrait fournir 15 % de la consommation actuelle d’énergie primaire (30 Mtep/an). Avec 15 millions d’hectares, la forêt française, qui occupe déjà 27 % du territoire, est en croissance continue chaque année (entre 30 000 à 80 000 ha par an). La biomasse forestière représente environ 90 millions de mètres cubes de bois par an. Mais selon les estimations, entre le tiers et la moitié de l’accroissement annuel de la biomasse forestière n’est pas valorisé actuellement.

L’exploitation forestière permet de récolter du bois mais aussi d’assurer l’entretien des forêts. Près de 30 % du territoire français est recouvert par des forêts. Chaque année en France, le bois prélevé est inférieur en volume à l’accroissement naturel de la forêt. Il peut donc être considéré comme une matière première renouvelable.

croissance forets

 

Les déchets de l’agroforesterie et les sous-produits de l’industrie du bois (sciures, écorces, branches) sont aussi des ressources accessibles et peu coûteuses dont il faudra organiser les filières. On estime à 45 millions de tonnes les déchets de sylviculture.

Pour plus d'infos :

www.forets.fr

 

Biomasse.fr - Tous droits réservés